Assurance habitation étudiant : comment ça marche dans le cas d’une colocation ?

Assurance habitation étudiant

Publié le : 16 avril 20237 mins de lecture

Un grand nombre d’étudiants vivent en colocation dans un même logement. Il est obligatoire qu’au moins un d’entre eux ait souscrit une assurance habitation contre des risques importants tels que dégâts d’eau, explosion ou incendie.

Existe-t-il des assurances habitation destinées aux étudiants ?

Oui, en effet, plusieurs assureurs proposent aux étudiants une assurance habitation étudiant qui couvre les principaux risques locatifs (incendie, dégâts d’eau, explosion), tel qu’exigé par la Loi. Lorsque les colocataires sont inscrits sur le bail, ils sont assurés tout au long du contrat, à condition qu’au moins un d’entre eux ait souscrit une assurance habitation. Le propriétaire doit en avoir reçu l’attestation lors de la signature du bail. Il est également possible que chaque colocataire ait sa propre police d’assurance. Pour une protection optimale, la souscription à une assurance multirisques permet d’indemniser les assurés en cas de différentes causes de sinistres, grâce à une couverture plus étendue des biens mobiliers, immobiliers et corporels. Pour obtenir plus d’information sur ce sujet, vous êtes invité à consulter le site suivant : particuliers.sg.fr.

En quoi l’assurance habitation est-elle utile aux étudiants ?

La plupart des étudiants en colocation ne disposent pas d’un budget illimité. Or, en cas de sinistre, les frais de réparation coûtent cher ; s’ils ne peuvent compter sur la couverture d’une assurance habitation étudiant, ils risquent de devoir débourser de fortes sommes. Une situation qui pourrait bien nuire à la poursuite de leurs études. Les étudiants peuvent souvent bénéficier de conditions plus avantageuses, au moment de souscrire une assurance habitation (par exemple, un délai d’indemnisation plus court, une couverture en cas d’absence longue, ou une protection d’emploi d’étudiant). Les étudiants en colocation ont avantage à souscrire un contrat d’assurance habitation multirisques, qui offre la garantie des biens mobiliers et immobiliers, des personnes ainsi qu’une garantie de responsabilité civile (en cas de dommages aux tiers et à leur résidence). Qu’importe la taille du logement en colocation, légalement, il faut l’assurer à chaque année. Certains propriétaires prennent en charge la souscription d’une assurance habitation, ce qui peut sembler bien pratique. Il faut savoir toutefois que le loyer, dans ce cas, sera augmenté d’un certain pourcentage.

Comment souscrire à une assurance habitation lorsqu’on est étudiant ?

Aujourd’hui, il est très simple de souscrire une assurance habitation étudiant, on peut même le faire en ligne auprès d’assureurs professionnels. En premier lieu, il faut prendre le temps de bien identifier ses besoins en assurance. Pour la procédure de souscription, chaque colocataire doit fournir une carte d’étudiant à jour, être âgé de moins de 26 ans (chez certains assureurs, 28 ans), être sans enfant. Il faut aussi que le logement soit composé de deux pièces (au maximum) et que la surface globale n’excède pas 66 m2. Dans son choix, l’étudiant doit particulièrement porter attention au montant de la franchise, aux plafonds d’indemnisation, aux exclusions de garanties ainsi qu’aux délais de carence. Quand il est question « d’exclusions de garanties » cela concerne des situations ou des causes particulières pour lesquelles un souscripteur n’est pas indemnisé. Un contrat comportant moins d’exclusions offre aux étudiants une protection supérieure en cas de sinistre. Une franchise minimale permet de faire diminuer le montant de la cotisation. Un « délai de carence », par définition, « …est la période pendant laquelle l’assuré n’est pas encore couvert en cas de survenue d’un sinistre lié à la protection souscrite ». Dans une situation de configuration (si, par exemple, un colocataire veut quitter le logement ou si un nouveau prévoit s’y installer), il est important d’en prévenir le propriétaire ainsi que la compagnie d’assurance. Ainsi, les garanties pourront être remises à jour, surtout s’il s’agit d’un contrat unique. Dans ce cas, il faut préparer ce qu’on appelle juridiquement un “avenant” ; il s’agit d’un document complémentaire au contrat de location, qui fait état d’une modification (il doit être réalisé en commun accord entre les différentes parties).

Les types de contrats d’assurance habitation et la colocation

Deux types de contrats d’assurance habitation s’offrent aux étudiants en colocation :

1. Un seul contrat d’assurance avec un bail commun Dans ce cas, un seul des colocataires souscrit à cette assurance et doit déclarer les cosignataires du bail commun à l’assureur.

2. Une souscription pour chacun des colocataires Dans cette option, chaque locataire a la liberté de choisir son assureur et les options de son contrat, indépendamment des autres colocataires. Par contre, pour limiter les complications en cas de sinistre, il est recommandé aux colocataires de souscrire un contrat individuel auprès de la même compagnie d’assurance. Ce type de souscription est valide lorsque le logement loué implique un bail par colocataire. Chaque colocataire doit être signalé à l’assureur comme occupant pour profiter de la garantie de responsabilité civile.

En cas de litige : Lorsque survient un sinistre, tous les colocataires doivent en informer leur assureur dans un délai de deux à cinq jours. Chacun d’entre eux doit fournir un état des lieux ainsi qu’une description détaillée des dommages observés. Des preuves matérielles peuvent être exigées : photos des problèmes, factures… Le traitement du dossier d’assurance habitation requiert la visite des lieux par un expert. Des protections supplémentaires (optionnelles) sous forme de garanties peuvent être ajoutées au contrat d’assurance habitation :

• Garantie juridique (prise en charge des frais en cas de litige) • Garantie cambriolage ou vol, vandalisme… Note : lorsqu’il y a une franchise à payer, la responsabilité de chaque colocataire est impliquée et le montant à débourser est calculé en fonction de sa part du loyer. Privilégiez un assureur qui propose différentes formules d’assurance habitation pour convenir aux besoins des étudiants colocataires. L’obtention d’un devis gratuit constitue un outil utile pour planifier à l’avance son budget d’assurance.

Plan du site